Définition du Besoin en Fond de Roulement

Le BFR est une notion très importante à connaître et à prendre en compte dans la gestion d’une entreprise. Il correspond à la différence entre les encaissements et les décaissements. C’est-à-dire, la différence entre les recettes et les dépenses. C’est la trésorerie à court terme. La gestion du BFR est primordial pour le succès à long terme.

 

gestion du bfr

 

Pourquoi le BFR est-il étudié ?

Une entreprise qui achète ne paie (normalement) jamais tout de suite mais à au moins 30 jours. Lorsque l’entreprise reçoit les produits, elle ne les vend pas dans la seconde. Elle va donc avoir un stock qui peut durer quelques jours à quelques mois (ou années).

Il y a alors un décalage qui peut nécessiter un besoin en fond de roulement, un besoin de trésorerie. Il faut alors être à même de faire une bonne gestion du BFR.

Exemple de calcul de décalage de trésorerie :

Une entreprise achète pour 10 000 € de produits A qu’elle pourra revendre 20 000 €. Elle paie à 30 jours.

Avant ces 30 jours elle a la possibilité de vendre les produits A. Si elle réussit elle aura 20 000€ dans ses caisses sans avoir dépensé d’argent. Elle n’a donc pas de BFR.

Par contre, si elle a vendu pour moins de 10 000 € avant les 30 jours, alors elle doit avancer de l’argent. C’est le besoin en fond de roulement. Si elle vend pour 5000 € avant les 30 jours alors elle a besoin de 5000€ de fond de roulement. La gestion du BFR est donc capitale.

 

Comprendre le Besoin en Fond de Roulement

Le BFR est un indicateur qui peut donner une idée de la santé d’une entreprise. Il ne fait pas tout car une croissance très forte augmente le BFR, cela ne veut pas dire que l’entreprise va mal. Cependant une croissance trop forte peut conduire à la faillite. Une bonne gestion du BFR est donc nécessaire.

On dit généralement qu’un faible BFR est une bonne chose mais cela peut être du à une faible croissance.

Il est intéressant de le comparer à différents intervalles de temps pour connaître son évolution. L’important est que vous n’ayez pas de problèmes de trésorerie.

 

Calcul du BFR / Besoin en Fond de Roulement ?

Le calcul du BRF est donné par la formule suivantes :

BFR = Actif circulant – Passif circulant = Encours moyen des créances clients + Stocks moyens – Encours moyen des dettes fournisseurs

 

Un résultat positif montre le besoin de trésorerie. Un résultat négatif fait apparaître une ressource pour l’entreprise.

 

Il est également utile de représenter le BFR en jours de chiffre d’affaires. Pour cela :

BFR (jours de CA) = (BFR / CA) x 360.

 

Croissance : comment financer son BFR ?

Comme nous l’avons vu précédemment, une croissance engendre un besoin en fonds de roulement. C’est également le cas lors d’un démarrage d’activité.

Comment faire ?

  • Si vous avez une réserve de trésorerie, vous pourrez l’utiliser pour vous financer.
  • Vous pouvez également négocier des accords de découverts bancaires avec votre banque. Attention toutefois à n’avoir des découverts que ponctuels et de faibles amplitudes. Sinon vous allez avoir des frais importants.
  • Vous pouvez faire un apport en compte courant d’associé. C’est ce que j’ai personnellement fait lors de la création de mon E-commerce. L’avantage de cette méthode est que vous faîtes directement un virement de votre compte personnel vers le compte de l’entreprise. Une fois la situation stabilisée, vous pouvez récupérer l’argent sans taxe ni impôt par un simple virement. Vous pouvez fractionner le remboursement en autant de virements que vous le souhaitez. C’est donc un modèle très souple. L’inconvénient est que si la situation ne s’améliore pas, vous ne pouvez pas récupérer votre mise.
  • Il existe également la possibilité de faire des demandes de subventions auprès de votre ville, CCI, département, région, état ainsi que divers organismes.
  • De même vous pouvez faire entrer un ou plusieurs investisseurs dans votre entreprise. Il n’est pas obligatoire de leur transmettre des parts de votre société, ce sera à vous de négocier un accord.
  • Enfin, la solution la plus classique est de demander un emprunt à la banque. Attention toutefois au comportement européen et surtout français. Les français prêtent souvent et mieux aux entreprises qui font des bénéfices. Cela veut dire qu’il vous faudra emprunter un maximum quand tout va bien. Ceci au contraire de la mentalité américaine qui se base plus sur le chiffre d’affaires et/ou la croissance. Cette façon de comprendre le business a permis de faire émerger des géants comme Amazon, qui a perdu de l’argent pendant les 20 premières années, ou Facebook qui n’avait aucune entrée d’argent les premières années. Ces entreprises n’avaient aucune chance d’exister en France.

 

Les 12 points à maîtriser pour une bonne gestion du BFR

Afin de réduire votre BFR, vous devrez vous concentrer sur les thématiques suivantes :

Les délais de paiements

  • Allongez les délais de paiement de vos fournisseurs. Si vous arrivez à passer de 30 jours à 60 jours, vous avez 1 mois supplémentaire pour vendre vos produits avant de les avoir payés.
  • Raccourcissez les délais de paiement de vos clients. L’idéal étant de demander le paiement comptant. Cela a plusieurs avantages, vous n’avez plus besoin de vérifier si les paiements ont été effectués et vous obtenez immédiatement le cash nécessaire à votre besoin en fonds de roulement.

La gestion du stock

  • Augmentez la vitesse de rotation de votre stock. Il vous faut analyser tous vos achats ainsi que vos stocks intermédiaires de produits semi-finis. Vous verrez apparaître des références qui ont un taux de rotation de 1 à 3 fois par an. Ce n’est pas bon pour vous car c’est de l’argent immobilisé qui ne vous rapporte rien. Au contraire, il vous coûte en espace de stockage et prend la place d’autres références qui ont un taux de rotation élevé. A titre d’exemple le taux de rotation de mon E-commerce est de 12. Cela veut dire que tous les mois, l’intégralité de la valeur du stock est vendue. C’est un bon résultat mais cela cache des disparités. Certaines références partent en quelques jours mais d’autres ont du mal à se vendre. Il faut donc diminuer le stock de ces marchandises et augmenter le stock de celles qui se vendent bien. On évite ainsi le surstock et les ruptures.
  • Diminuez la valeur de votre stock. D’une manière générale, la valeur de votre stock représente de la trésorerie bloquée. Plus vous diminuerez votre stock et plus votre BFR baissera. Vous pouvez utiliser la livraison Juste à Temps et / ou le stock de consignation. Le Juste à Temps est intéressant car les produits vous sont livrés quand vous en avez besoin mais il peut engendrer des ruptures. Le stock de consignation est pour les références qui tournent le plus. Le stock est chez vous mais il ne vous appartient pas. Vous payez à la consommation, c’est l’idéal.

Jouer sur le nombre

  • Diminuez le nombre de références. Cela vous aidera à diminuer votre stock. Certaines références s’avéreront remplaçables par d’autres articles existants. Vous pourrez aussi prendre la décision d’arrêter certains produits.
  • Rationalisez le nombre de fournisseurs. Moins vous avez de fournisseurs et moins vous avez à gérer de stock. Les produits entrant dans la catégorie des pièces C peuvent être gérés par des distributeurs généralistes.

Prix de ventes et d’achats

La vitesse de livraison

  • En admettant que votre délai de paiement démarre à la date d’émission de la commande ou à date de réception de la facture. Il n’est pas rare de devoir encore patienter 1 semaine pour réceptionner les marchandises. Si vous avez des conditions de paiements à 30 jours, vous perdez ainsi facilement 10 jours pendant lesquels le compte à rebours tourne mais vous n’avez pas les produits disponibles chez vous pour les vendre. Vous devrez donc demander et négocier un raccourcissement des délais de livraison ou un délai de paiement qui démarre à réception des produits.
  • En adoptant la même logique, raccourcissez au mieux vos délais de livraison afin de recevoir plus tôt les paiements des fournisseurs.

Maîtriser sa croissance

  • Comme nous l’avons vu, une croissance forte peut pénaliser votre trésorerie. Il faut donc apprendre à la gérer. J’ai choisi de limiter temporairement la croissance de mon E-commerce en utilisant plusieurs méthodes. J’ai volontairement commandé moins de produits que nécessaire afin de ne pas trop dégrader ma trésorerie. Pendant les phases difficiles, où la trésorerie était au plus bas à cause d’une croissance forte, je coupais ou diminuais le budget publicité. Cela avait le double avantage pour mon BFR de diminuer les dépenses (les pubs) et de diminuer la croissance (moins de ventes). Je garde toujours à l’esprit que de belles entreprises ont fait faillite à cause d’une croissance effrénée.

Moins de gaspillage pour une bonne gestion du BFR

  • Adoptez le Lean. C’est une méthode que beaucoup ignore mais dont le concept est puissant (et facile et efficace :)). Lean signifie mince en anglais. Cela veut dire que le but est de rogner le gras :). En d’autres termes on recherche à éliminer le gaspillage qui se trouve sous 7 formes différentes :
    • On produit plus que nécessaire donc cela engendre du stock qui coûte.
    • Sur-stock. Vous avez investit de l’argent dans des produits qui se vendront dans longtemps au détriment de produits qui se vendraient immédiatement.
    • Vous avez des zones d’attente dans votre entreprise, que ce soit en production ou dans l’administratif.
    • Déplacements inutiles. Si votre flux de production n’est pas optimisé dans l’espace alors vos employés vont parcourir des kilomètres inutilement. Ce sera du temps improductif que vous paierez.
    • Transports inutiles. Si vous manipulez trop souvent vos pièces, vous risquez de les endommager et d’y consacrer trop de temps.
    • Les réparations et corrections faîtes pour corriger des erreurs dans le process standard.
    • Sur-qualité. Il arrive parfois qu’on se trompe sur les attentes des clients. Nos spécifications sont parfois trop élevées et nous coûtent de l’argent alors que le client se serait contenté de moins. Il n’est d’ailleurs pas prêt à payer le prix juste pour cette sur-qualité.

 

Les indicateurs financiers de gestion du BFR

Délais de paiement des fournisseurs en jours = (Dettes fournisseur / Achats) x 360

Délais de paiement des clients en jours = (Créances clients / Chiffre d’affaires) x 360

Rotation du stock en jours = (Stock moyen / coûts de production ou de fabrication) x 360

Le résultat est le nombre moyen de jours pendant lesquels un article reste en stock.

Avec Stock moyen = (stock initial + stock final) /2

Avec coût de production, fabrication = achats de matières premières, de marchandises…

 

Les 2 types de BFR

BFRE

C’est le besoin en fond de roulement d’exploitation. Il se rapporte aux éléments liés directement à l’activité de l’entreprise.

BFRE = Actifs d’exploitation – dettes d’exploitation

BFRHE

C’est le besoin en fond de roulement hors exploitation. Il se distingue en utilisant les données non liées à l’activité directe de l’entreprise.

BFRHE = Actifs hors exploitation – dettes hors exploitation

Ce sont des notions qui peuvent être utiles pour des analyses plus fines de la bonne gestion du BFR. Je ne les ai personnellement pas utilisées.

 

Retrouvez tous nos articles sur la stratégie d’entreprise en cliquant ICI.

Si vous avez aimé cet article ou si vous l’avez trouvé utile, alors n’hésitez pas à mettre un commentaire et à le partager.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le livre qu'il vous faut pour augmenter vos Bénéfices