Vous souhaitez trouver un associé pour faire progresser votre entreprise ? Vous avez raison, c’est une bonne méthode mais attention aux écueils. En effet, il ne faut pas se tromper de cible et vous assurez que vous ne recherchez pas finalement un salarié ou un fournisseur. Je vous propose une méthodologie pour vous poser les bonnes questions et réfléchir à l’associé idéal.

Trouver un Associé : Votre bilan personnel

Votre rôle

Avant de partir à la chasse à l’associé, il est bon de faire une introspection afin de préciser ce dont vous avez besoin. En effet, vous devrez vous distribuer les rôles alors comme vous êtes le premier, vous pouvez décider de ce que vous voulez faire.

La première question est donc, vous l’avez compris, qu’est-ce que vous voulez faire ? Cette question peut s’étudier sous différents angles :

  • Qu’aimez-vous faire ?
  • Que savez-vous faire ?

Connaissez-vous vos qualités et que vous permettent-elles d’accomplir ?

Il est important d’avoir aussi à l’esprit que le fondateur ne doit pas forcément être le CEO. Celui qui gère l’exécutif doit avoir les compétences requises pour cela. Vous pouvez toujours embaucher un CEO et prendre le rôle de président (ou tout autre rôle que vous aimez).

Avez ces premières questions, vous définissez le poste que vous allez occuper et les missions que vous mènerez.

Votre vision

Maintenant passons à ce que vous voulez pour votre société. Avez-vous déjà réfléchi à votre vision d’entreprise ? Lorsque vous serez associé avec quelqu’un, il aura lui aussi sa propre vision pour le développement. Afin d’éviter des points de frictions, il est important de vous entretenir sur ce sujet. Un exemple assez simple mais qui est concret. Vous souhaitez vous positionner sur le segment « environnement ». Votre associé voudrait réduire les coûts en remplaçant des pièces en métal par des pièces en plastique. Une vision de l’entreprise commune permet de trancher la question rapidement en donnant la priorité à l’environnement ou aux coûts. De ce fait, il n’y aura pas d’introduction du plastique dans vos produits.

Pour trouver un associé, ce qui vous manque c’est

Trouver un associé c'est comme ajouter un maillon clé à votre chaîne de valeur
Image par PIRO4D

Comme vous savez dorénavant le rôle que vous allez prendre et où vous voulez emmener votre entreprise, il ne vous manque à préciser ce qui vous manque pour réussir.

Est-ce des compétences que vous n’avez pas ?

Avez-vous besoin d’un carnet d’adresses et de relations qu’il vous est difficile de construire ?

L’argent vous fait il défaut pour vous développer à l’échelle supérieure ?

Recherchez vous une expertise particulière pour prendre les bonnes décisions ?

Avez-vous besoin de plus de crédibilité et être adossé à une structure plus importante serait une bonne réponse ?

La liste des questions n’est sans doute pas exhaustive, cependant elle vous guide pour vous montrer la meilleure manière de penser votre recherche d’associé.

Les caractéristiques pour trouver un associé

Combien d’associés rechercher

En fonction du profil d’associé que vous aurez défini plus haut, vous aurez peut-être besoin d’en rechercher plusieurs. S’il y en a plus de 2 ou 3, votre besoin se situe sans doute plus sur un recrutement plutôt que de trouver un associé.

Quoiqu’il en soit, la recherche d’un associé signifie que vous allez ouvrir une partie de votre capital à une autre personne moyennant la réponse au besoin définit plus haut. Cela n’est pas un acte anodin et peut changer le mode de fonctionnement de votre société.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Défi

Par exemple si vous êtes 2 associés à 50% chacun, qui prend la décision en cas de désaccord ? Vous êtes en présence d’une situation qui n’existait pas lorsque vous étiez seul.

Si vous avez plusieurs associés, comment partagez-vous les dividendes ? Est-ce en part égale, en fonction du capital investit ? Mais alors, comment valorisez vous un associé qui apporte des compétences ?

Toutes ces questions qui peuvent vous paraître un peu rébarbative, vous éviteront de vous retrouver dans une situation de blocage.

Un esprit d’entrepreneur

L’esprit d’entrepreneur est une notion qu’il m’est difficile d’expliquer. Pour moi, il s’agit d’être capable d’aller un peu plus loin que la limite de son rôle afin d’amener les projets jusqu’à leurs termes. Lorsque vous êtes salarié et que vous rencontrez un problème que vous n’avez pas envie de gérer, il est très simple d’envoyer la « patate chaude » à un autre collègue. Ce n’est ni sympa, ni fair play mais c’est un jeu très courant en entreprise. Cependant, lorsque vous devenez entrepreneur, vous n’avez plus le choix. Il faut résoudre le problème.

C’est pourquoi je dis que si vous trouvez un associé, il doit avoir un esprit d’entrepreneur. S’il lâche prise aux premières difficultés, alors vous serez dans l’embarras.

Trouver un associé ayant un esprit d’entrepreneur, cela signifie également qu’il doit avoir le recul nécessaire pour comprendre les enjeux des décisions prises. En effet, vous comptez sur lui pour participer à la prise de décisions stratégiques, donc il doit en être capable.

Ainsi, vous éviterez de sélectionner un ami ou un collègue de travail sur la base « il est sympathique, on s’entend bien ». En effet, vous avez besoin de trouver un associé motivé, courageux, ambitieux et qui a la volonté d’avancer avec vous.

Trouver un associé pour des Compétences complémentaires

Vous n’êtes pas là pour former quelqu’un car sinon vous choisiriez un salarié. Au contraire vous visez un associé qui va vous tirer vers le haut. C’est vraiment ça que vous devez attendre de lui/elle.

Vous avez des compétences et vous les augmentez via votre association. Une complémentarité simple à comprendre est dans le développement de logiciels. Disons par exemple que vous soyez un développeur informatique de talent. De quoi avez-vous besoin ? D’un autre informaticien ? En principe non. Ce qu’il vous manque c’est un commercial pour vendre votre logiciel. Une complémentarité technique – vente est souvent recherchée dans les jeunes entreprises. De cette manière, vous augmentez vos chances de construire une entreprise rentable.

Il n’est pas impossible de réussir avec 2 associés ayant les mêmes compétences car vous pouvez toujours embaucher les compétences manquantes. Toutefois, il vous faudra répartir les rôles de façon précise sur les limites de responsabilité de chacun.

Un apport de financement

Si vous cherchez un associé uniquement pour son apport de financement, alors la recherche est plus simple. Vous n’aurez pas besoin de faire un recrutement en fonction de votre personnalité, compétences, etc…

Cependant, cela doit être clairement défini dans les rôles. Personnellement je trouve que ce serait dommage de se limiter à l’argent. A minima, il faut rechercher un apport de connaissances, d’expériences ou de conseils. Vous pouvez faire cela tout en ne lui donnant aucun pouvoir de décision si c’est ce que vous souhaitez.

Avoir travaillé ensemble

Autant il me semble important de ne pas se lier à un ancien collègue sur la base de la sympathie, autant je pense qu’il est conseillé de connaître le mode de fonctionnement de votre futur associé.

Une incompatibilité de travail entre vous et cela deviendra une cause d’échec pour l’entreprise.

Certaines personnes sont plutôt à dominance visuelle et ont besoin de chiffres et de faits pour prendre une décision. D’autres sont plus dans la créativité et se bornent uniquement aux concepts. La conséquence est que ces 2 personnes ne communiquent pas sur le même niveau de communication. Le risque est alors élevé de ne pas se comprendre et donc de s’énerver.

Partager une même vision avec votre associé

Votre vision est importante. En tant que fondateur ou repreneur de l’entreprise, vous avez la priorité pour appliquer votre vision à la stratégie de l’entreprise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Entreprise en liquidation judiciaire : 20 causes d’échecs

De ce fait, votre associé doit, à minima connaître votre ambition et la partager. S’il est contre votre vision, alors votre entreprise sera freinée par vos frictions. Il est également possible et souhaitable de la construire ensemble. Vous discuterez ainsi en amont de votre :

  • Stratégie de développement ;
  • Levée de fond ou non ;
  • Objectif à 10 ans ;
  • Vision du business.

Le pacte d’associé

Comment fonctionne le pacte d’associé

Le pacte d’associés est un contrat qui vous permet de régler les conflits avant qu’ils ne surviennent. Il est par exemple précisé dedans comment faire sortir un associé de la société, ce cas extrême pouvant être nécessaire.

Ce contrat entre associés doit être établi avant de démarrer. Mais je vous préviens, il est rare que les entrepreneurs y pensent. Au départ, tout semble merveilleux mais les problèmes surviennent rapidement en entreprise. Comme les associés ont souvent misé une partie de leur capital personnel, la nervosité peut monter rapidement. Il s’agit donc d’une précaution qu’il vaut mieux prendre.

Le pacte d’associés peut être garanti par un avocat ou un notaire. Vous enregistrerez ainsi les règles de fonctionnement que vous souhaitez mettre en place. Vous pourrez alors y préciser les rôles de chacun, cela va au-delà des statuts de l’entreprise. La rémunération, la prise de décision, la résolution de problème sont des articles clés de ce contrat. Vous pourrez alors vous y référer lorsqu’un désaccord ou simplement une question surviendra. Grâce à lui, vous aurez un cadre défini par les protagonistes qui permettra d’éviter un blocage.

Une clause de sortie

La clause de sortie est sans doute la plus importante car elle permet de débloquer une situation intenable qui risquerait de mener votre entreprise dans le mur.

Vous y préciserez quels associés sont concernés et dans quelles modalités. Ensuite, vous préciserez les options à choisir :

  • Cession de la totalité ou non des parts
  • Si vous êtes 3 associés, alors se pose la question de la proportionnalité du rachat des parts du sortant par les 2 associés restants. Ferez-vous du 50/50 ?
  • Comment faire si le ou les restants n’ont pas les moyens d’acheter les parts ?
  • A quel prix sont évaluées les parts de votre entreprise ?

Il y a beaucoup de questions à répondre et un professionnel tel qu’un notaire saura parfaitement vous guider.

Trouver un associé : ce qu’il faut retenir

Vous devez commencer par vous connaître et faire le point sur ce que vous apportez à la société. A partir de cet état, vous pourrez définir ce dont vous avez réellement besoin. Attention à ne pas confondre « trouver un associé » et « embaucher un salarié ».

La répartition des rôles doit être parfaitement définie et comprise par les parties. Vous devez valider la bde votre futur associé avec votre vision et votre mode de fonctionnement. Ainsi vous procéderez comme lors d’un recrutement standard.

Si vous avez des affinités, cela peut être un plus mais ce n’est pas suffisant pour réussir. Vous devez évoquer vos valeurs, votre ambition et vos objectifs avec lui ou elle.

Il est tout à fait possible d’imaginer un contrat en 2 temps. Tout d’abord, vous le prenez comme prestataire durant plusieurs mois afin de valider votre compatibilité. Ensuite vous transformez la prestation en association. Cela réduit réellement les risques et peut être prévu par un contrat.

Afin d’éviter un blocage, il est préférable de ne pas faire un 50/50 mais d’avoir un associé majoritaire pour qu’une décision soit toujours prenable. Vous devez penser à une sortie de votre association et pour cela, le pacte d’associé est un outil très utile.

Enfin, les règles de fonctionnement entre les associés doivent être définies pour servir de cadre de référence en cas de besoin.

L’article vous a plu ? Vous aimerez alors nos articles sur la Stratégie d’entreprise.

Si l’article vous a interpellé ou vous a apporté de la valeur, laissez un commentaire ou partagez-le dans les médias sociaux, cela nous fait toujours plaisir !

  •  
    18
    Partages
  • 10
  • 1
  • 7

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!