Vous avez inventé ou développé un nouveau produit qui devrait révolutionner le monde dans son ensemble. Pour le produire, vous avez besoin d’une usine évidemment. Vous faîtes les comptes avec un expert et vous estimez que l’usine vous coûtera au bas mot 500 millions d’euros. La première question qui vous vient à l’esprit est : comment allez-vous faire pour trouver cette somme ? Bonne nouvelle, je vais vous lister les différentes possibilités de financement d’entreprise que vous avez.

Pourquoi financer son entreprise

La trésorerie est le carburant de votre entreprise. Vous pouvez avoir tous les clients nécessaires et suffisamment de commandes, si vous n’arrivez pas à financer votre société, alors vous ne pourrez pas payer les salaires et les fournisseurs.

Le financement d’entreprise : un accélérateur de croissance

Le fait de réussir à obtenir du cash à mettre dans votre société vous permettra d’aller plus vite dans son développement. En d’autres termes, vous pourrez investir dans des outils plus performants plus rapidement sans avoir besoin d’avoir gagner les capitaux via la vente de vos produits ou services.

Attention aux problèmes structurels de coûts

Le financement vous fera aller plus vite, peu importe la direction que vous prendrez. C’est là qu’il faut être vigilant. En effet, si votre structure de coûts n’est pas optimisée et si vous perdez de l’argent à chaque vente, alors accélérer ce processus ouvrira un gouffre dans vos comptes. Vous aurez alors beaucoup plus de mal à corriger le tir.

Découvrez 10 méthodes de financement d'entreprise

La contrepartie au financement d’entreprise

Bien souvent, le financement externe vous amène à perdre un peu de votre contrôle sur votre société. Vous vous doutez bien que les investisseurs ne vous donneront pas leurs capitaux sans rien attendre en retour. Ils sont rarement devenus riches par hasard et vous pouvez les considérer comme très aguerris sur ces sujets que vous ne maîtrisez peut-être pas encore.

De ce fait, le scénario sera souvent celui-ci :

Vous proposez une partie du capital de votre entreprise contre un montant à définir. L’investisseur peut être intéressé mais voudra se prémunir contre une éventuelle faillite. En effet, dans ce cas de figure, il perdrait tout son argent. Il vous demandera alors à avoir un contrôle sur les décisions stratégique afin de diminuer son risque de perte.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Créer un tableau de bord indicateur d'état de l’entreprise

Nous allons avoir les 10 options disponibles. Plus vous irez loin, plus vous demanderez de financements et plus vous devrez perdre un peu de contrôle sur votre entreprise.

Les 10 sources de financements d’entreprise

Vos économies

C’est le mode de financement le plus fiable et qui vous demandera le moins de concessions. Ne vous mettez pas sur la paille en misant tout ce que vous avez de côté sur votre projet. Cependant si vous investissez vous-même, cela donne une marque de confiance pour les futurs investisseurs car vous croyez vraiment en vous.

La carte de crédit à débit différé

J’ai utilisé ce mode de financement lorsque je dirigeais mon E-commerce. Il était très pratique car disponible pour un coût égal à une carte de crédit à débit immédiat. Si vous maîtrisez bien votre flux de trésorerie, alors vous pouvez gagner 45 jours en étant débité plus tard. C’est très utile pour acheter des marchandises qui seront vendues d’ici là. De cette manière vous gagnez de l’argent avant de l’avoir dépensé.

Le prêt accordé par la famille et les amis

Ce mode de financement existe bien et peut être utile. Selon les cultures, il est plus ou moins facile à obtenir. Je trouve qu’il y a un risque qu’il me serait difficile de prendre. Si jamais le projet d’entreprise échoue, alors vous pouvez être en incapacité à rembourser vos proches. Cela peut alors conduire à des situations très difficiles. Vous perdez de l’argent, votre projet et vos proches.

Le prêt non garanti

Il est utile pour des sommes faibles. La valeur « faible » dépendant de votre chiffre d’affaires. Vous allez alors voir votre banque afin de demander un prêt ou une ligne de crédit. Celle-ci évaluera votre demande en fonction de votre capacité à rembourser. Ces prêts ont des taux d’intérêt plus élevés que les prêts garantis.

Le prêt garanti

Il se souscrit également auprès d’une banque. La notion de garantie consiste à garantir le prêt par la valeur de ce que vous allez acheter avec l’argent. Par exemple, si vous achetez une nouvelle presse avec le prêt, alors il sera garanti par la presse. Cela signifie que si vous ne remboursez pas, votre équipement sera saisi par la banque. Ce type de prêt vous permettra d’emprunter beaucoup de capitaux à un taux « bas ».

Les obligations

Les obligations sont des dettes que vous émettez en faveur de particuliers ou d’autres entreprises. Le deal est le suivant. Vous avez besoin d’une certaine somme divisée en X obligations. Ces obligations seront remboursées en Y années avec un taux d’intérêt de Z%.

A titre d’exemple, si vous émettez des obligations remboursées en 5 ans à 5% par an alors vous trouverez sans doute beaucoup d’investisseurs.

Afin de rester dans un cadre juridique sain, il est conseillé de faire appel à une banque d’investissement pour lancer vos obligations.

Affacturage, un moyen intéressant pour vous financer

L’affacturage est une méthode de financement qui permet de se faire payer les créances en cours plus rapidement. Disons que vos clients vous paient à 60 jours mais que vous utilisez l’affacturage. La société d’affacturage vous paiera la somme que vous doivent vos clients en 10 jours (exemple). La contrepartie est qu’elle reçoit directement l’argent de votre client. Elle se paie donc en premier en prenant ses frais et vous transfère le reste. Vous perdez alors le contrôle des flux de trésorerie entrants.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vous ferez un Business Plan Moderne et Réaliste !

Voici un schéma pour mieux comprendre :

Les Business Angels

Ce sont des particuliers très aisés qui ont les moyens et la volonté d’investir dans des entreprises privées. Certains peuvent même vous apporter des clients ou une expertise. Je vous invite à lire l’article sur comment choisir son associé afin d’en savoir plus.

Ces Business Angels sont importants lorsqu’on parle de financement d’entreprise en échange d’une partie du capital. Ils vont être capable de vous financer à hauteur de quelques dizaines de milliers d’euros et jusqu’à plusieurs millions. Bien sûr, ils vous demanderont une partie du capital correspond à la relation entre la somme prêtée et la valorisation de votre entreprise.

Le capital risque

C’est le niveau au-dessus des Business Angels. Il s’agit toujours de particuliers ou d’un groupe de particuliers extrêmement riches qui seront capable d’apporter des centaines de millions d’euros, voir des milliards. Ils sont un point clé dans le financement d’entreprise pour atteindre l’international.

Les sommes importantes sont données en contrepartie de concessions importantes. Vous allez beaucoup diluer vos parts et vous perdrez une grande partie du contrôle. De plus vos investisseurs demanderont à avoir un siège au conseil d’administration pour exercer le pouvoir.

Le marché boursier pour financer votre société

La bourse est un marché très connu pour le financement d’entreprise. Le fonctionnement est assez simple. En effet, vous décidez de mettre en vente une partie du capital de votre société. Une banque d’investissement que vous aurez sélectionné se chargera de l’introduction en bourse de votre société. Elle devra alors évaluer la valeur de votre établissement et la valeur de chaque action.

Vous aurez alors immédiatement accès à un financement très important. Cependant, vous perdez une totale maîtrise de qui deviendra actionnaire. Le risque est de se faire racheter par la concurrence. Si les actions vendues permettent l’accès au conseil d’administration, alors vous pouvez faire entrer le loup dans la bergerie.

De même, ces investisseurs pourront n’avoir aucun attachement à votre entreprise et exiger des rendements à très courts termes. Votre société pourra alors être en péril. Généralement, on constate que les Business Angels et les Capital Risqueurs ont pour objectif de vous pousser à vous introduire en bourse. La raison est simple, ils auront alors une rentabilité maximale de leur investissement. On voit alors une divergence possible entre vos objectifs, ceux de votre entreprise et l’objectif personnel des investisseurs.

Retenez bien ceci, plus vous abandonnez le contrôle et moins la source de financement est intéressante pour vos objectifs. Une entreprise autrefois rapide et flexible, devient ensuite lente car les décisions doivent être partagées par tous les investisseurs.

Vous aimerez aussi lire nos articles de stratégie d’entreprise.

Si l’article vous a interpellé ou vous a apporté de la valeur, laissez un commentaire ou partagez-le dans les médias sociaux, cela nous fait toujours plaisir !

  •  
    49
    Partages
  • 21
  • 4
  • 24

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!